Bilan de compétences

Bilans de compétences individuels

Nous réalisons des bilans de compétences individuels, notamment à l’intention des avocats. 

Ils sont menés par William Cargill et Stéphanie Bertacchini, tous deux anciens avocats au Barreau de Paris. Ils connaissent donc parfaitement votre environnement et vos contraintes.

Notre méthode :

  • En présentiel ou en visio
  • Un premier entretien de rencontre gratuit pour vous expliquer la démarche et valider votre besoin
  • 6 séances (2 de 2h et 4 de 1h30)
    – La première séance : définition de vos objectifs
    – Les suivantes : travail sur vos objectifs avec des bilans de mi et de fin de parcours

Bilans de compétences collectifs

Dans le cadre du plan de rebond de la profession adopté par l’Ordre des avocats de Paris, nous réalisons des bilans de compétence collectifs.

C’est une démarche en deux étapes : un premier cycle intitulé ‘bilan de compétences’, un second intitulé ‘se reconstruire’.

L’objectif est de permettre aux participants de reprendre confiance en eux, de faire un bilan de leurs compétences, de leurs atouts et de leurs éventuelles faiblesses pour mieux redémarrer leur activité ou envisager, le cas échéant, une transition professionnelle

articles :

 Les plus Deinceps

$

Bilans menés par des anciens Avocats au Barreau de Paris

$

Une parfaite compréhension des questionnements d'un Avocat

$

Une expérience professionnelle d'Avocat et d'une " autre vie "

$

Une certification à l'exécutive coaching obtenue à HEC Paris

$

Un premier entretien de rencontre gratuit pour vous expliquer la démarche et valider votre besoin

Quelques exemples de projets à la suite de bilans de compétences

  • Christiane a choisi de devenir juriste d’entreprise

  • Sylvie a choisi de se réorienter pour devenir psychanalyste

  • Gilles a choisi de devenir coach

  • Lucie a choisi de changer de cabinet pour changer d’environnement

  • Mélanie a choisi de rester avocat, mais de changer d’activité et de s’installer

  • Nathalie a choisi de quitter la profession et de passer par une phase temporaire de juriste en interim pour se former et exercer sa passion depuis 20 ans: donner une nouvelle vie aux meubles abandonnés

  • Murielle a choisi de rejoindre une ONG comme juriste pour donner un sens à son métier

  • Laurence a choisi de devenir artiste de cirque.